Apprendre à lire avec quelle méthode ? 1)

 

Je voudrais vous parler de la méthode globale, qui a eu et a encore un certain engouement dans les écoles françaises, bien qu’on l’appelle aussi méthode semi-globale.

Pourtant, les parents que je rencontre sont souvent très décontenancés par cette méthode, parce qu’ils n’ont pas eux-mêmes appris à lire comme cela, et ont quelque difficulté à aider leurs enfants, par conséquent.

Alors, qu’est-ce que la méthode globale ? En gros, c’est le fait d’apprendre des mots par coeur, sans avoir au préalable compris comment le mot était construit.

L’avantage de cette méthode est que l’on peut, si on connaît les mots, lire plus vite et plus tôt…

L’inconvénient majeur est que l’enfant prend l’habitude de penser que les mots sont comme des images à connaître par coeur et dès qu’il tombe sur un mot qu’il n’a pas appris, il ne peut le lire !

Avouez que c’est bien embêtant ! Car le but de la lecture est de pouvoir tout lire !

Cette méthode s’est basée sur le fait qu’un bon lecteur peut effectivement reconnaître les mots très vite, et aussi que certains mots doivent plutôt être reconnus que déchiffrés (comme “technique” qu’on ne lit pas tesh-nik, ou encore oiseau qu’on doit lire wazo et pas o-i-ss-e-a-u, ou monsieur, qu’on lit messieu, etc.).

Mais elle semble oublier que les enfants du CP commencent seulement leur apprentissage, et qu’ils doivent comprendre ce qu’ils font avant de pouvoir l’utiliser !

Si le plaisir peut être rapide avec la méthode globale, il donne de fausses impressions et ne permet pas à l’enfant de comprendre le principe fondateur de l’écriture (et de la lecture) : la correspondance phonie-graphie, ou comment à un son correspond une lettre ou une graphie !

C’est pourquoi certains enfants en difficulté peuvent lire ou écrire un mot dans une ligne et ne pas savoir en lire un autre qui a pourtant la même graphie… (ex. L’enfant sait écrire “monta**gne**” mais pas “pa**gne**”).

Avec la méthode globale, c’est comme les OGM (organismes génétiquement modifiés), si si, vous allez voir, on plante des graines qui ne refont pas de semences, donc on doit toujours et encore recommencer et en racheter à ceux qui les fabriquent, les agriculteurs ne sont plus autonomes (depuis des lustres, les agriculteurs savaient qu’il fallait garder une partie de leurs semences pour les récoltes suivantes), etc.

Autre exemple : vous achetez des pâtes à gâteaux toutes prêtes mais vous ne savez pas vraiment ce qu’il y a dedans, et encore moins comment faire vous-même un gâteau !

Les exemples sont nombreux ! On vous promet la facilité et on vous rend de plus en plus dépendants ! Vous ne connaissez pas le mode d’emploi et vous ne réfléchissez pas, vous n’utilisez pas correctement votre cerveau ! Et tout le temps que vous vous battez  à comprendre ce qui ne fonctionne pas, vous ne faites pas autre chose…

La question qui se pose aujourd’hui est très importante : pourquoi, si la méthode globale ou semi-globale comporte tant d’inconvénients, pourquoi c’est cette méthode qui est enseignée à l’école ? Oui, je vous le demande, pourquoi ?

Y aurait-il un intérêt à ce que nos enfants ne sachent pas lire et bien lire ? Vous allez me dire que je fais de la politique, mais oui, bien malgré moi, à force de réfléchir, je me suis dit qu’ils ne pouvaient pas être si bêtes au point de ne pas savoir ce qu’ils faisaient ! Si moi, je sais ce qui fonctionne le mieux, alors eux aussi, c’est une évidence ! 🙂

Par la suite, je vous dirai aussi pourquoi il en est ainsi, bien que je l’aie déjà abordé, parce que comme je vous l’ai dit, nous devons voir les choses dans leur globalité… Encore un sujet brûlant !

Dans un prochain article, je vous parlerai donc de l’autre méthode dite syllabique, qui a permis à nos ancêtres d’apprendre à lire et à écrire, et qui présente elle aussi ses avantages et ses inconvénients.

Mais retenez ceci, puisque nos enfants viennent de faire leur rentrée scolaire : c’est la méthode syllabique que vous devez préférer à toutes les autres ! Parce qu'”elle ne donne pas seulement un poisson mais elle donne la technique pour en pêcher !”

Je vous propose d’ores et déjà de vous procurer les livres écrits et conçus pour des enfants en difficultés d’apprentissage (avec la méthode globale) ainsi que le cahier d’apprentissage, il vous sera peut-être plus facile d’avoir accès à toute la collection par l’A-Boutique de la réussite !

Bien sûr, je vous conseille également la lecture de mon livre “Les secrets de la réussite scolaire” publié chez PUBLIBOOK/Santé Famille.

Les Secrets Livre

Je me permets de vous livrer l’avis d’une de mes lectrices :

“Merci aussi pour ton livre “Les secrets de la réussite scolaire” qui est tout simplement incontournable. J’y ai retrouvé des concepts qui font écho en moi et de nouveaux concepts qui m’ont permis de rebondir sur d’autres livres enrichissants. Alors un tout grand merci, chère Nadège.”

Merci à toi, merci à vous ! 🙂

A très bientôt,

Nadège COMPPER.

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

80 − 75 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WishList Member - Membership Software

FERMER

 Réussir en Beauté

 

EBOOK GRATUIT

 
Inscrivez-vous à la newsletter et obtenez l'extrait du livre "Libérez votre vie, libérez votre esprit", ainsi que le guide "Comment Réussir en Beauté"