Vivre sans lunettes, c'est possible ! 2)

Nous avons déjà vu que la vue était très importante dans la réussite, au sens propre comme au sens figuré.

Suppléments pour les yeux


Elle est aussi vectrice d’ouverture et de curiosité et permet de mieux appréhender son environnement, de s’intéresser aux autres, de regarder autour de soi, etc. Donc ouvrez les yeux et voyez (Vivre sans lunettes, est-ce possible ? 1) ! L’attention visuelle est aussi un secret de la réussite (pas que scolaire) !

Article tiré du site BIO SANTE.

BIO SANTE / La méthode Bates
Source : Nina Hutchings, Professeur diplômé de la méthode Bates, School of Vision Education (Angleterre).
“Le docteur W.H. Bates (1860-1931), un ophtalmologue américain qui exerçait surtout à New York, consacra sa vie à la recherche sur le système visuel, à la théorie de l’accommodation et aux modifications physiologiques des états de stress et d’émotions négatives. Il conclut que notre vue était influencée par la manière dont nous utilisons nos yeux. Les yeux contribuent à 20 % de la fonction visuelle et le cerveau à 80 %.Ce dernier, dont dépend l’état général de notre corps, est particulièrement influencé par le stress mental et les émotions. Le docteur Bates comprit donc qu’il était essentiel d’apprendre à garder les yeux et l’esprit détendus tout en maintenant notre intérêt et notre curiosité pour le monde qui nous entoure. Il est important de “voir” ce que nous regardons, ce qui n’est pas le cas quand nous sommes stressés ou préoccupés. Nos préoccupations mentales encombrent notre cerveau et l’empêchent d’intégrer les images du monde extérieur.Cet état mental affecte la mobilité naturelle des yeux qui, pour fonctionner correctement, doivent être constamment en mouvement. Ses recherches aboutirent à une méthode d’apprentissage constituée de techniques spécifiques permettant, entre autres, de :

– stimuler le mouvement saccadé naturel des yeux,

– encourager l’intégration des deux yeux pour retrouver une binocularité optimale,

– apprendre à détendre les yeux fatigués et l’esprit préoccupé,

– élargir le champ visuel en étant conscient de la vision périphérique,

– devenir conscient que le point regardé (vision centrale) est plus net que tout ce qui l’entoure (vision périphérique),

– stimuler le mouvement de contraction et de dilatation des pupilles pour permettre une meilleure adaptation à tous les degrés de luminosité,

– et surtout, observer par ce travail que si nous voyons consciemment ce que nous regardons, nous ne pouvons pas nous perdre dans les préoccupations mentales.

La méthode Bates ne se limite pas à une série de gymnastiques oculaires, elle nous apprend à reconsidérer la façon de regarder et à prendre conscience de ce que nous regardons.

Il ne faut pas nécessairement se contraindre à faire des ” exercices ” dix minutes ou une demie heure par jour.

Quelle est la cause d’une détérioration soudaine de la vision ?
La baisse de vue initiale peut être un symptôme d’un état vécu à un moment donné.

Selon cette logique, si la vue peut se détériorer, pourquoi ne peut-elle pas aussi
s’améliorer ?

C’est une démarche consciente, qui peut être longue.

L’obtention d’un résultat tangible nécessite l’acceptation et la volonté de changer. Si l’on a une forte attente de résultats, on devient impatient.

Si l’on est impatient, on tombe dans l’effort et l’effort devient une tension mentale. Ainsi on se retrouve dans le stress de résultat qui ne va faire qu’exacerber le problème initial. Donc, sans attentes de résultat, nous sommes ouverts au changement et il peut y avoir des changements là où ils sont le moins attendus.

Le processus d’apprentissage de la méthode Bates ne se substitue en aucun cas à un bilan ou un suivi par l’ophtalmologue. Certains ophtalmologues s’intéressent à cette approche du fonctionnement du système visuel et ont observé des changements positifs. Une connaissance et une compréhension meilleures de ce processus de la part des professions de la vue ne peuvent qu’être souhaitées et encouragées.

Ainsi en travaillant ensemble, en faisant des recherches cliniques communes, nous pouvons répondre aux besoins de ceux qui veulent une alternative à l’approche proposée actuellement.

Nous encourageons les recherches dans la neuropsychologie, la neurobiologie qui nous apprennent à quel point le cerveau influence notre fonctionnement, nos émotions et nos états physiologiques, notre “être”.

Source : Nina Hutchings, Professeur diplômé de la méthode Bates, School of Vision Education (Angleterre).

Les exercices de la méthode Bates Cette méthode, exposée dans le livre Vision parfaite sans lunettes, repose principalement sur une série d’exercices, tels que:

palming : utiliser les mains en coupe pour masquer les yeux de la lumière ;

balancement : balancer le corps en maintenant les yeux détendus ;

voile noir : imaginer ou visualiser le noir parfait ;

ensoleillement : exposer les yeux à la lumière du soleil le plus souvent possible.

Bates avait aussi remarqué d’importantes corrélations entre certains types de personnalités et des défauts visuels particuliers : par exemple les myopes sont des gens qui ont été très anxieux, repliés sur eux-mêmes, avec une peur du monde extérieur et de l’avenir, peu de confiance en eux-mêmes.

Les hypermétropes sont quant à eux des gens qui ont absorbés des valeurs extérieures à eux-mêmes et qui se sont dissimulés, oubliés, n’ont pas voulu se voir tels qu’ils sont.Le monde extérieur primant sur leur individualité de manière écrasante, à l’inverse des myopes, repliés sur eux-mêmes.”

Voilà chers amis, de bonnes bases de réflexion et de travail pour une vie sans lunettes !

Il s’agit encore et toujours de relaxation ! C’est-y pas génial de savoir qu’on réussit mieux en en faisant moins (mais mieux) ? 😉

Pensez à créer votre atelier de relaxation en réservant une date, créez votre groupe et venez vous amuser tout en découvrant les techniques pour améliorer votre vue et vos capacités de relaxation !

Consultez tous les livres concernant ces techniques ICI !

A très bientôt,

Nadège COMPPER.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.